Skip to content

Category Archives: la soupe à l’herbe

déguisement

ne plus écrire pour être comprise peut paraitre paradoxal, surtout en l’écrivant. Isolée, je me raccrochais à facebook comme source de sociabilité -autour de questions politiques de surcroit- par peur d’être encore plus seule. Le confinement a mis tout ça en lumière pour moi, ou plutôt fini de le faire puisque ça faisait un moment […]

la cour du collège

entendre résumé de la même façon que je l’avais fait il y a quelques temps m’a rassurée : la politique c’est le retour à la cour du collège. Les mêmes ressorts, les mêmes violences dès qu’on cadre pas, les mêmes exclusions dès qu’on dévie, la même pression à se conformer. Sauf qu’en plus, il y […]

l’idéalisation

la silenciation de ce qu’on est fait du mal, à soi même et aux autres autour. Il y a peu, j’ai revu une copine connue il y a des lustres, perdue de vue, recroisée, et avec laquelle j’ai eu depuis l’occasion de discuter plus longuement. On a des façons de faire assez similaires, dans nos […]

lecture / Alice Miller

  Dans les lecture qui m’ont beaucoup aidée ces derniers temps à débroussailler et avancer sur la question de l’intime et du politique, il y a eu Winnicott et comment il relie politique et création, il y a eu Alison Bechdel et ses deux livres sur ses parents (« Fun Home » et « c’est toi ma maman« ), […]

politique et non politique

Dans les éternelles questions qui me traversent, celle de ma politisation est la plus torturante. Un va et vient constant entre mon implication et mon retrait, une danse d’un pied sur l’autre entre envie d’en découdre et vivre ma vie, comme si par moments les deux se séparaient. Parfois, tout est plus évident et ça […]

l’état daron

j’aime bien comme les flics me donnent l’impression d’avoir 16 ans à nouveau. L’état en papa sévère et maman réconfortante en même temps existe de base, mais au premier confinement tout me semblait devenir exagéré dans cette illustration de l’étouffement familial. Après la maman du confinement, le papa sévère hausse le ton et renforce sa […]

les charognards

Un syndicat il y a peu a surfé, comme ça s’est vu d’autres fois, sur le mal-être des gens pour recruter. Il était dit en somme que la dépression se combat par le syndicalisme et appelait les brebis égarées à rejoindre le groupe bienveillant. Qu’allait proposer ce syndicat en réponse à la dépression de ces […]

seum

Cette impression de cauchemar infini, la terreur nocturne qui te cloue paralysée à observer muette d’effroi la silhouette au coin du lit, à voir les choses se répéter et en pire, et ne sentir qu’une angoisse sourde. La tentation de la fuite est énorme, gigantesque, me casser me barrer loin, trouver unE complice en en […]

Isolement

Ce qui est drôle c’est d’avoir constaté, en moi comme en d’autres, une radicalisation des convictions politiques pendant ce merdier, tout en n’arrivant pas à faire comprendre que l’isolement induit par les restrictions amenait aussi logiquement de la merde politiquement aussi en plus du psychologique. La période est propice aux gourous de tout poil, politicien […]

antifascisme et anarchie

ce qu’il s’est passé hier soir, dans le chaud du direct, m’a d’abord terrorisée, et aussitôt j’ai pensé aux dernières années, aux constats faits sans jamais tirer la moindre conclusions, aux condamnations successives, à ce qu’on assène tous les jours dans le dédain et surtout aux massacres déjà perpétrés au nom de ce même suprémacisme […]